Un mois s’écoule depuis l’incendie de Notre-Dame de Paris

Notre Dame vorSource: Pixabay

Les travaux sont déjà entamés pour la reconstruction de la célèbre cathédrale de Notre-Dame de Paris. En premier, une sorte de parapluie géant fut installé pour protéger l’intérieur de la cathédrale, et surtout, toutes les œuvres d’art qui sont toujours présentes à l’intérieur de ses murs. La durée de l’installation de ces bâches était estimée à plusieurs semaines.

Pour le moment, la couronne d’épines qui est probablement celle de Jésus-Christ, et plusieurs peintures ont été relocalisées au Musée du Louvre pour être séchées et restaurées. Certaines autres œuvres d’art sont présentement entreposées à l’Hôtel de Ville de Paris. Le gigantesque orgue de plus de 7000 tuyaux a survécu au désastre, sera aussi un projet de restauration intéressant.

Tout un carnage, qui fut heureusement freiné par le courageux travail des pompiers de Paris. Il est estimé qu’il faudra plus de quinze années pour restaurer la cathédrale.

Que s’est-il vraiment passé?

À ce jour, les inspecteurs estiment que cet incendie n’est pas de nature criminelle. Elle aurait peut-être été causée par un court-circuit électrique, ou par l’ascenseur temporaire qui avait été installé pour accéder les travaux de restauration qui étaient déjà en cours.

Mais, malgré les nombreux messages de haines qui se sont produits dans les médias sociaux suite à la publication d’une photo de deux jeunes individus souriant durant l’incendie, cette photo avait définitivement été prise hors contexte et l’incendie est toujours classé aujourd’hui comme étant accidentel. Il semble que l’incendie se serait déclaré dans une des parties supérieures de la cathédrale.

Les pompiers se sont acharnés au travail pendant neuf heures. Heureusement, aucune fatalité ne s’est produite et cet horrible évènement n’a causé que trois blessés. Une cérémonie a été organisée sur les champs Élysée, quelques jours après l’incendie, pour célébrer les pompiers qui ont combattu ce terrible incendie.

mummys gold

Les incendies désastreux du 21e siècle, que ce soit dans nos forêts canadiennes ou celle de la cathédrale de Notre-Dame, n’apportent aucun plaisir. Alors, pourquoi ne pas offrir un don après avoir remporté le lot sur votre mobile jeux de casino e pour vous remonter le moral?

L’histoire de Notre-Dame de Paris

La construction de la cathédrale de Notre-Dame de Paris fut amorcée en 1163 grâce à l’évêque de Paris Maurice de Sully, qui voulait donner à Paris, la première ville de France, une cathédrale pour honorer cette magnifique ville. D’un style architectural gothique typique du 12e siècle, la construction dura plus de cent ans, et se termina en 1272. Elle fut nommée Notre Dame de Paris par l’évêque de Sully pour rendre grâce à la Mère de Dieu, la Vierge Marie. L’on pouvait y retrouver trente-sept représentations de Marie avant le terrible incendie du mois dernier.

Plusieurs faits intéressants font de cette cathédrale un livre d’histoire qui ne veut pas être oublié. C’est dans cette cathédrale que le roi Philippe le Bel ouvre les premiers États Généraux du Royaume de France en 1302, le roi Henry IV épouse Marguerite de Valois en 1572. Elle y est par la suite convertie au catholicisme en 1804. Napoléon 1er fut sacré empereur des Français en 1804 par le pape Pie VII et la fin de la Première et Seconde Guerres Mondiales y fut célébrée avec les chants de Te Deum.

La reconstruction de la cathédrale de Notre-Dame de Paris

Pour les Français, la reconstruction de la cathédrale de Notre-Dame de Paris est très importante. C’est pourquoi, le président Macron a fait une demande internationale d’aide financière pour assister ce projet. Jusqu’à maintenant, la famille Pinault, connu pour leur marque de haute-couture Gucci, a promis un don de 151 millions de dollars canadiens. Toujours dans la haute-couture, le groupe LVMH de Louis Vuitton, la Arnault de Christian Dior ont tous deux offert un don de plus de 300 millions de dollars canadiens. La compagnie L’Oréal, soit la famille Betten-Meyers a annoncé qu’ils offriraient aussi une somme de 302 millions de dollars canadiens.

Plus de mille chênes centenaires provenant du nord-ouest du pays seront aussi offert en don pour remplacer charpente, dites la « forêt ». Elle fut nommée ainsi en raison des nombreux arbres, et de forêts entières utilisées pour la construction d’origine. Remplacer cette charpente de cent mètres de long et de treize mètres de large dans la nef sera toute une tâche à accomplir. La toiture de la nef, du chœur et du transept et la flèche devront être reconstruite dans les prochaines années.

← Ne vous fiez jamais aux apparences — l’histoire de Gyspy Rose Blanchard Préparez-vous à La Guerre Des Éléments ! →