Les débuts et la psychologie du jour de la Saint-Valentin

Fiestas LupercalesSource : Wikipedia

Le jour des amoureux approche à grands pas, et nous le célébrons tous d’une différente façon, si du tout. Croyez-le ou non, la Saint-Valentin se fête depuis les années 400, sous différentes formes dans quasiment tous les pays du monde. Aujourd’hui au Canada, le jour de la Saint-Valentin est synonyme de chocolats, de bouquets de roses, de cartes Hallmark dispendieuses et de sorties en couple parfois extravagantes. Le 14 février est incontestablement considéré comme le jour le plus romantique de tous les temps. Mais d’où vient cette tradition que certains considèrent bizarre? Pourquoi est-elle si importante dans notre culture moderne?

L’époque romaine

Le jour de la Saint-Valentin est une célébration dérivée d’une fête païenne, pendant laquelle on sacrifiait des chèvres et on se promenait dans les rues pour honorer le dieu de la fertilité, Lupercus. On croyait que ce rituel, qui avait lieu le 15 février, augmentait la fertilité des femmes dans la communauté. À cette époque, on considérait la reproduction comme plus respectable que l’amour romantique, donc ce n’est pas surprenant que tant d’importance était placée sur la fertilité des femmes. Les Grecs fêtaient également la fertilité tôt dans l’année afin de favoriser la propagation de leur culture. Ce n’est qu’à l’arrivée du christianisme que cette fête pris un nouveau sens.

L’influence catholique

Afin de contrarier les Lupercales, le pape Gélase 1er a déclaré que la fête des Lupercales serait dorénavant appelée la « Saint-Valentin », et qu’elle aurait lieu le 14 février. Il exprima également sa désapprobation à l’égard de cette célébration de l’amour. Durant l’ère qui a suivi cette décision, on célébrait le jour de la Saint-Valentin en cachette. En fait, les célibataires du village jouaient à un vrai jeu de « cache-cache » pour adultes, où les hommes devaient trouver les jeunes femmes non-mariées. Selon la tradition, les nouveaux couples étaient obligés de se marier au plus tard le 14 février suivant.

Lors des années 1400, on pratiquait une coutume appelée le « Valentinage » par laquelle on jumelait une jeune femme et un jeune homme pendant une pleine journée. Ceux-ci devaient faire des plaisanteries et se garder compagnie. Il était sous-entendu que ces couples nouvellement formés se marieraient éventuellement. De nos jours, les ardents défenseurs de la religion catholique appellent au retour des valeurs traditionnelles, mais il est évident que l’approche matérialiste et romantique est là pour rester.

On dit que les œuvres de Geoffrey Chaucer et de Shakespeare ont beaucoup contribué à la popularisation de la Saint-Valentin, car ils ont créé une représentation romancée de la fête catholique. L’œuvre Roméo et Juliette est largement considérée comme « l’histoire la plus romantique de tous les temps », et sa popularité est en partie la raison pour laquelle on associe la Saint-Valentin à l’amour romantique plutôt qu’à la fertilité.

Valentin de Terni et Cupidon

Valentin de Terni fut choisi comme homonyme de la Saint-Valentin par le pape Gélase 1er en raison de ses contributions à l’institution du mariage chrétien. Un prêtre romain, il fut emprisonné pour avoir facilité le mariage de nombreux couples chrétiens, et a plus tard été condamné à mort pour avoir refusé de renier sa foi. Lors de son séjour en prison, la légende dit que Valentin de Terni est tombé en amour avec la fille d’Asterion, gardien de prison. Elle était aveugle, mais elle lui apportait quand même de la nourriture et lui tenait compagnie. Il termina sa dernière lettre à son amoureuse en signant « ton Valentin ». Lorsqu’il est venu temps d’interdire la fête des Lupercales, le pape a jugé par rancune qu’il était plus approprié d’honorer ce défenseur du mariage chrétien.

Cupidon est le fils de Vénus, déesse de l’amour. Selon la mythologie, Cupidon s’est marié à la belle Psyche, dont sa mère était jalouse. Cupidon interdit sa femme de le regarder, et il ne la visitait que la nuit dans la noirceur. Un jour, les sœurs de Psyche l’ont convaincu d’allumer une lampe à l’insu de son époux. Trahi, Cupidon fuit et n’est revenu que lorsqu’il réalisa qu’il était véritablement en amour avec Psyche, et que cette dernière l’aimait inconditionnellement. Dans certaines œuvres d’art, Cupidon porte un bandeau sur ses yeux – c’est d’où vient l’expression « l’amour est aveugle ».

La fête des amoureux et la révolution commerciale

Le Jour de la Saint-Valentin continua d’être célébré au cours des prochains siècles, devenant de plus en plus axé sur l’amour romantique au lieu de la fertilité. C’est en 1440 que fut adressée la première carte de Saint-Valentin par le prince Charles d’Orléans à la jeune fille Marie de Clèves pendant qu’il était emprisonné dans la Tour de Londres. Ce n’est qu’au début des années 1700 que le public commença à s’échanger des cartes de Saint-Valentin à grande échelle. Hallmark a vendu sa première carte de Saint-Valentin en 1913, et c’est en raison de la tendance matérialiste des célébrants modernes de la Saint-Valentin que certains appellent cette dernière la « fête Hallmark ».

De nos jours, la Saint-Valentin est une fête plutôt « commerciale ». Bien que ce jour de la romance fait battre les cœurs de certains, plusieurs le considèrent comme un vol d’argent. Selon TVA Nouvelles, « …les Canadiens prévoyaient dépenser, en moyenne, 164 $ pour faire plaisir à leur tendre moitié à l’occasion de la fête de l’amour. »

chocolate heartsSource : Pixabay

La Saint-Valentin dans tous les coins du monde

Comme toutes les autres fêtes, on célèbre le jour de la Saint-Valentin différemment dans différent pays du monde. Par exemple, les Russes fêtent l’amour le 8 juillet, tandis que les Brésiliens le font le 12 juin en l’honneur de Saint Antoine, protecteur de l’amour. Les Italiens célèbrent en offrant des chocolats à leurs conjoints, les femmes espagnoles donnent des livres en cadeaux à leurs hommes, et les chinois ont plus tendance à acheter des roses. Les Thaïlandais comme les Américains prennent une approche très matérialiste, offrant à leurs amoureux des friandises, des fleurs, des animaux de peluche et de soirées luxueuses au restaurant.

Dans certains pays, la Saint-Valentin est plutôt une fête symbolique. Par exemple, les Congolais considèrent le jour de la Saint-Valentin comme une occasion de montrer sa fidélité à son partenaire, tandis que les Estoniens célèbrent cette fête auprès de leurs amis, parents ou conjoints. Aux Pays de Galle, on s’offre des cuillères en bois décoratives comme symbole d’amour, tandis que les Coréens du Sud partagent un repas de nouilles avec sauce noire.

Dans la culture populaire, on voit d’innombrables émissions de télévision, films et campagnes de publicités consacrées à la Saint-Valentin. Nos pages de médias sociaux, sites Web d’actualités et même les casinos en ligne ont pour thème l’amour à compter du 1er février. Ce n’est donc pas étonnant que nous avons tendance à idéaliser cette ancienne fête.

Des faits surprenants

Le saviez-vous? Voici quelques faits surprenants sur le Jour de la Saint-Valentin :

  • Lors des années 1300, on croyait que le 14 février marquait le début de la saison d’accouplement des oiseaux
  • Aujourd’hui, plus de 15 millions de Canadiens sont en couple, tandis que 11 millions sont célibataires
  • 81 % des Canadiens prévoient célébrer la Saint-Valentin
  • En général, les hommes dépensent le double des femmes pour la Saint-Valentin
  • Les femmes des temps médiévaux mangeaient des aliments bizarres dans l’espoir qu’elles rêveraient vivement à leurs futurs maris
  • Le 14 février, la ville de Vérone en Italie reçoit plus d’un millier de lettres adressées à Juliette, vedette de la pièce de théâtre de Shakespeare, Roméo et Juliette
  • On estime qu’environ 220 000 demandes de mariage ont lieu le 14 février chaque année
  • Pendant les années 1800, les médecins recommandaient la consommation de chocolats comme remède pour un cœur brisé
  • Plusieurs célèbrent le Jour des Célibataires le 15 février
  • En Corée du Sud, il est tradition de porter des vêtements et du poli à ongles noir pour célébrer sa vie de célibataire, et faciliter sa recherche pour une autre âme solitaire
  • Le 14 février est le jour où il est le plus difficile d’obtenir une réservation dans un restaurant
  • Environ 45 % des Canadiens préfèrent passer du temps avec leur conjoint(e) que de recevoir un cadeau de Saint-Valentin

Il y a d’innombrables façons de célébrer le jour de la Saint-Valentin. Que votre « valentin » soit votre conjoint(e), l’objet de votre désir, votre meilleur(e) ami(e), votre enfant, votre maman ou votre chien, c’est une excellente occasion d’exprimer son amour romantique ou platonique.

Vous êtes à Vous êtes à court d’idées pour impressionner votre valentin ou valentine ce 14 février? Pourquoi ne pas jouer le casino en ligne Mummy’s Gold sur votre téléphone intelligent, tablette ou ordinateur et vous amuser avec votre amoureux(se)? C’est sans doute beaucoup moins cher qu’une soirée au casino en ville. Que vous soyez célibataire ou en amour, profitez de cette fête pour vous détendre, de manière grandiose ou discrète. C’est sans doute beaucoup moins cher qu’une soirée au casino en ville. Que vous soyez célibataire ou en amour, profitez de cette fête pour vous détendre, de manière grandiose ou discrète.

← Les Meilleurs Écrans PC pour les Professionnels, les Gamers et l’Utilisateur Moyen Les plats à éviter dans un menu de mariage →